Ouvert à tous depuis le 4 décembre 2014, l’extension internet de la Bretagne .BZH compte désormais plus de 4 000 noms de domaine enregistrés. Ce chiffre confirme l’intérêt des Bretons et des acteurs régionaux pour ce nouvel outil de communication et laisse espérer un cap des 10 000 noms de domaine enregistrés avant la fin de l’année.

Des premiers enregistrements prometteurs

Le .BZH compte à présent plus de 4000 noms de domaine enregistrés. L’adoption rapide par un nombre significatif d’usagers (entreprises, associations, particuliers, collectivités) est un signal encourageant pour la première année d’exploitation du .BZH.

.BZH : une extension internet sûre

Une première analyse des noms de domaine enregistrés en .BZH donne la vue d’une zone de nommage sûre.
De fait, le .BZH bénéficie dès le départ de conditions d’enregistrement spécifiques qui limitent les abus ou usurpations. En effet, un nom de domaine en .BZH ne peut être réservé par une personne morale ou un particulier qu’à condition d’avoir une adresse en Bretagne OU d’avoir une activité permettant la valorisation du territoire OU d’avoir un site internet faisant référence à la culture bretonne ou rédigé en majeure partie en langue bretonne ou gallèse.
Ces conditions permettent de protéger les intérêts des ayants droits bretons et de limiter les cas de cybersquatting (achat d’un nom de domaine par un tiers dans le but de nuire ou d’en tirer indûment profit).

Le .BZH se rattache à la catégorie des extensions géographiques classées par les acteurs du secteur comme les plus pérennes à terme et les plus intéressantes pour les nouveaux entrants sur le marché des noms de domaine. En effet, ces extensions internet porteuses de sens offrent de plus grandes opportunités en termes de communication et de nommage (plus de noms de domaine disponibles) et sont clairement identifiables par les publics visés.

Une forte concentration géographique en Bretagne, cible première du .BZH

Les premiers résultats montrent que le .BZH a trouvé son public en touchant prioritairement les Breton-ne-s et les acteurs régionaux, puisque les cinq départements de la Bretagne historique représentent 84 % des enregistrements (Finistère : 30% – Ille-et-Vilaine : 24% – Morbihan : 15% – Côtes d’Armor : 10% – Loire-Atlantique : 5%).
La diaspora bretonne localisée en région parisienne complète cet état des lieux avec un total cumulé de près de 92 % (8% des enregistrements sont le fait de titulaires situés en Île de France)
6,5% des enregistrements se répartissent dans les autres régions françaises et 1,5 % à l’international.

Le .BZH prisé par les professionnels

Parmi les 4000 noms de domaine enregistrés en .BZH, 70 % l’ont été par des entreprises ou des associations, 10 % par des collectivités. Les particuliers dont le nombre croît représentent pour l’instant 20 % des détenteurs de nom de domaine en .BZH. Cette répartition s’explique notamment par les phases d’enregistrement prioritaires dont les personnes morales ont bénéficié depuis septembre et qui leur ont donné un temps d’avance.

Le .BZH à la rencontre des acteurs bretons

 Le registre gestionnaire du .BZH, l’association à but non lucratif www.bzh, poursuit ses actions d’information en Bretagne, notamment en animant des conférences gratuites sur l’essor des nouvelles extensions internet. En effet, il faut rappeler qu’en plus du .bzh, près de 1200 nouvelles extensions ont commencé à fleurir sur la toile.
Il est donc important pour l’association, engagée dans la promotion des usages numériques, d’apporter aux Breton-ne-s et à tous les acteurs du territoire une information complète sur cette révolution du web afin que le plus grand nombre puisse en profiter et que la Bretagne garde pour longtemps encore son image de « terre des TIC » (technologies de l’information et de la communication).

Prochains rendez-vous du .BZH :
– Mardi 31 mars : Salon Planète e-commerce, le VIPE, Vannes (56)  – Animation d’une conférence à 11h55
– Mercredi 29 avril à Ti numerik,
9, place du Général de Gaulle à Rostrenen (22) :
  Conférence à 18h30 :   » Le .bzh et les nouvelles extensions Internet : de nouvelles opportunités pour communiquer »
– Mercredi 20 mai à Edern (29) – Salon Océade Bretagne pour les collectivités de 9h30 à 17h30 –
  Conférence à 15h10 : « Le .bzh pour les collectivités »