.bzh : place aux collectivités et associations

Le .bzh, quel intérêt pour les collectivités et les associations ?

Valorisez votre implantation géographique

En communiquant avec un .bzh, vous envoyez à vos publics un premier message sur votre localisation géographique avant même que votre site web n’ait été visité.
Outil de marketing territorial, le .bzh permet aux collectivités d’être localisé sur la carte nationale et de les situer facilement en Bretagne.

S’associer à l’image d’une Bretagne innovante et dynamique

Le .bzh vous permet de mettre en avant votre appartenance à une région innovante qui se crée une place sur l’Internet mondial en disposant de sa propre extension internet aux côtés de 65 autres territoires à travers le monde (Paris, Londres, New-York, Bavière, Ruhr, Tokyo, Québec,…).
La vie associative en Bretagne est l’une des plus dynamiques de France avec plus de 3 000 associations créées chaque année. Il en va de même pour les événements et projets montés par les collectivités. En communiquant en .bzh, c’est également ce dynamisme que vous mettez en avant. Vous aidez ainsi à faire rayonner la Bretagne sur le web et donc au-delà de ses frontières géographiques.

Enregistrez les noms souhaités

Au-delà des noms des communes en bzh, il est possible de profiter de nouvelles possibilités de nommage pour les services publics en choisissant des noms de domaine plus courts, plus pertinents.
Collectivité et associations, profitez également de cette deuxième phase d’enregistrement pour réserver des noms de domaine génériques renvoyant à vos différentes activités ou événements (ex : patrimoine.bzh, region.bzh, geocaching.bzh, traildesabers.bzh,…). Le .bzh est un territoire numérique offrant des possibilités que ne peuvent plus proposer des .com ou .fr.

Soyez mieux référencés

Au fur et à mesure des activations de sites en .bzh, l’extension bénéficiera d’un bonus en termes de référencement dans les moteurs de recherche au même titre qu’une extension géographique liée plus largement à un pays (.fr, .de,…). Le .cat catalan, première extension régionale créée en 2006, bénéficie de cette reconnaissance depuis plusieurs années déjà. Les sites en .bzh ressortiront donc en priorité pour les requêtes liées à la Bretagne.

Des noms de domaine protégés pour les collectivités

Afin de protéger les droits des collectivités, l’ensemble des noms des communes a été bloqué en français et en breton ainsi qu’en gallo. Ces noms ne pourront être enregistrés que sur présentation d’un justificatif (extrait INSEE ou copie de la publication au J.O.) prouvant que la demande émane bien de la collectivité et non d’un tiers. Ces documents seront à fournir directement au bureau d’enregistrement choisi au moment de la réservation.
Cette clause n’est cependant applicable qu’aux noms de communes et n’a pas pu être mise en place de manière exhaustive pour les noms des services publics, des noms géographiques ou de lieux emblématiques liés aux communes.
Il est donc conseillé de réserver les différents noms de domaine souhaités avant le 30 novembre.
Cette précaution a également été appliquée à l’ensemble des fédérations sportives.

Durant cette phase les noms de domaine seront vendus pour une durée de 2 ans au prix de 150€ HT, auquel s’ajoutera la marge du bureau d’enregristrement choisi. Ce prix intègre le coût du nom de domaine pour deux ans (35€ x 2) et les 80€ couvrant les frais administratifs.

A partir du 4 décembre, la vente des noms de domaine en .bzh se fera sur le principe du « premier arrivé, premier servi » au prix de 35 € HT pour une année auxquels s’ajoutera la marge du bureau d’enregistrement choisi. Après cette date, seuls les noms des collectivités resteront bloqués et ne seront activés que sur demande formalisée de la commune.

Pour réserver dès à présent votre nom de domaine, rendez-vous ici : www.pik.bzh/acheter-votre-bzh