Depuis le 4 septembre, des phases d’enregistrement prioritaires avaient été réservées aux entreprises, collectivités et associations. Depuis le 4 décembre, le .bzh, première extension régionale française, devient également accessible aux particuliers.

 

Plus d’un millier de réservations
Durant les deux phases prioritaires, plus d’un millier d’entreprises, collectivités et associations ont réservé des noms de domaine en .bzh. Ce chiffre place le .bzh comme l’une des nouvelles extensions internet les plus populaires et renforce l’idée du succès attendu.

L’extension internet de la Bretagne

L’extension internet .bzh s’adresse à l’ensemble des Bretons-nes et aux amoureux de la Bretagne. Il est désormais possible d’utiliser le .bzh pour son site internet professionnel, son blog personnel ou tout simplement pour se créer une adresse e-mail personnalisée (prenom @ nom.bzh). L’extension s’adresse en effet autant aux professionnels, aux associations qu’aux particuliers. A quelques jours de Noël, il peut être une idée cadeau à retenir…

Un nouvel outil pour les acteurs régionaux          
Le .bzh permet aux acteurs régionaux d’être plus facilement identifiables sur Internet. En utilisant cette extension géographique, les sites en .bzh gagneront en visibilité et ressortiront en priorité dans les requêtes liées à la Bretagne. Enfin, le .bzh est un indicateur pour les internautes sur l’implantation des entreprises et la possibilité, pour les consommateurs, de les privilégier pour participer au développement économique et culturel de la Région.

Porter l’image d’une Bretagne innovante et ouverte sur le monde
Donnant une visibilité aux activités économiques, sociales, culturelles liées à la Bretagne, le .bzh permet de mettre en avant l’appartenance à une région innovante, ouverte, qui se crée une place sur l’Internet mondial en disposant de sa propre extension aux côtés de 65 autres territoires à travers le monde (Paris, Londres, New-York, Bavière, Ruhr, Tokyo, Québec…).

Comment réserver son .bzh ?
Pour réserver son nom de domaine, il faut se rapprocher d’un bureau d’enregistrement accrédité (liste disponible sur  http://www.pik.bzh/acheter-votre-bzh ). L’association www.bzh ne pouvant pas commercialiser directement les noms de domaine en « .bzh », il est nécessaire de passer par ces revendeurs agréés par l’ICANN pour obtenir son nom en .bzh. De son côté, l’association www.bzh se charge de vendre chaque nom de domaine aux bureaux d’enregistrement au prix de 35€ HT pour une durée d’un an auquel vient s’ajouter la marge du bureau choisi, qui varie en fonction des services complémentaires proposés (hébergement, service de messagerie…).

Pierrick Massiot, Président du Conseil régional de Bretagne : « Après les entreprises et les associations, je me réjouis que les citoyens puissent, d’ici la fin de l’année, réserver leur nom de domaine en .bzh. Je suis convaincu que les Bretonnes et Bretons vont suivre ce mouvement, affirmant ainsi, par le biais de ce « Gwen ha du numérique », leur attachement à leur région. La Bretagne numérique a son nom désormais, c’est le .bzh ! Je me félicite aussi de voir que ce projet collectif, soutenu par la Région depuis 2006, ait pu aboutir, à force de travail et persévérance. Grâce à cette mobilisation, la Bretagne est aujourd’hui la première région française dotée d’une extension Internet, par définition ouverte sur le monde. Il nous appartient désormais de la faire vivre et de l’enrichir« .

David Lesvenan, Président de l’association www.bzh :   “Le .bzh est désormais une réalité, dix ans après le lancement du projet. S’ouvre maintenant la construction passionnante d’un nouveau territoire numérique ouvert à tous. La Bretagne est notre point commun : comme les autocollants collés à l’arrière des voitures, affichons désormais sur le web cette identité partagée !

Mathieu Weill, Directeur général de l’Afnic : “Le 4 décembre, la Bretagne s’agrandit ! C’est en effet un nouveau territoire numérique qui est désormais ouvert à tous les amoureux de la Bretagne à l’issue du travail aussi acharné qu’enthousiaste de nos deux associations, l’association www.bzh et l’Afnic. Toutes nos équipes sont très fières d’avoir apporté leur pierre à l’édification de cette Bretagne dont l’ouverture et la tradition d’accueil se conjuguent désormais aussi sur Internet.” *Les adresses www.bretagne.bzh et www.breizh.bzh sont aujourd’hui en ligne. Dans quelques mois, le temps que la migration technique s’opère, elles remplaceront les sites actuels www.bretagne.fr et www.rannvro-breizh.fr. »