Le “Landrush”, partez à la conquête de l’Ouest numérique

Qu’est-ce que le “Landrush” ? A la conquête de l’Ouest numérique…
Le terme “Land rush” utilisé dans l’univers des nouvelles extensions internet fait référence à un épisode de l’installation des pionniers américains sur les terres de l’Oklahoma. En 1889, le 22 avril à midi très exactement, le top départ d’une course “à la terre” avait été donné pour répartir les terrains de ce nouvel Etat américain. Le but de cette course ? Arriver le premier sur un des espaces des 8000 km2 disponibles pour en devenir automatiquement propriétaire.
En 2014, du 3 au 30 novembre, il s’agit également de s’approprier votre part d’un nouveau territoire numérique nommé .bzh en étant le premier à réserver le nom que vous souhaitez. A vos marques, prêts,…

Réservez le nom de votre entreprise
Si vous n’avez pas eu le temps de profiter de la première période d’enregistrement pour réserver le nom de domaine de votre entreprise, il n’est pas trop tard : vous avez jusqu’au 30 novembre pour réserver le nom de domaine souhaité. Seule différence notable entre la première et la deuxième période, il ne vous sera pas demandé de pièce justificative. Cela permet notamment aux entreprises en phase de création d’anticiper l’achat de leurs noms de domaine.
Si un nom de domaine fait cependant l’objet de demandes multiples, il sera soumis aux enchères pour départager les postulants.

Réservez les noms correspondants à vos produits et services
Vous souhaitez mettre en avant un produit, un service, un événement ? Profitez du .bzh pour renforcer sa visibilité sur le web.

Choisissez des noms de domaine plus courts et plus pertinents
Le .bzh offre des nouvelles possibilités de nommage. Des noms de domaine réservés en .com, .fr, .org, etc… sont à présent disponibles grâce au .bzh. Profitez de l’extension bretonne pour réserver des noms de domaine plus courts, plus pertinents.
Pensez à mettre en avant votre secteur d’activité et vos compétences par le biais de nouveaux noms de domaine (ex : fenetre.bzh, lingerie.bzh, patisserie.bzh, …). Ses noms de domaine génériques vous permettront notamment d’optimiser le référencement de votre site internet. En termes de communication, ils vous permettent également de vous placer comme LA référence bretonne du secteur, du service ou du produit concerné.

Particuliers, n’attendez pas l’ouverture générale, réservez votre nom de famille
Vous souhaitez utiliser le .bzh pour votre adresse e-mail ? Réservez votre nom de famille en .bzh et créez vos adresses email prenom @ nom.bzh.
En réservant votre nom de domaine avant l’ouverture générale vous avez plus de chance d’obtenir le nom de domaine que vous souhaitez. Vous pourrez par la suite le partager avec les membres de votre famille en créant des sous domaines (ex : famille.nom.bzh, ville.nom.bzh). Vous pouvez également faire le choix de créer uniquement différentes adresses e-mail (prenom1 @ nom.bzh, famille @ nom.bzh, …).

Certains bureaux d’enregistrement proposent des pack complets comprenant un nom de domaine et un nombre défini de boîtes e-mail. Consultez leurs offres ici.

Le « Landrush », dernière phase d’enregistrement avant l’ouverture générale, vous permet de réserver prioritairement les noms de domaine et de vous prémunir du “cybersquatting” (achat du nom de domaine par un tiers).
Si les bureaux d’enregistrement sont libres des tarifs pratiqués à partir d’un prix de vente de 150 € HT par l’association, le prix constaté pour enregistrer un nom de domaine en .bzh durant la période de Landrush, varie entre de 169 et 299€ HT.
Comme indiqué plus haut, si jamais vous n’étiez pas le premier à avoir fait la demande de réservation pour un nom de domaine, des enchères départageront les demandeurs.

A partir du 4 décembre, la vente des noms de domaine se fera, comme pour l’ensemble des extensions déjà existantes, sur le principe du « 1er arrivé, 1er servi ».