Déjà près de 4500 .bzh enregistrés

Cinq mois après son lancement, le .BZH, l’extension internet de la Bretagne, compte déjà près de 4500 noms de domaine enregistrés. De nombreuses collectivités l’ont déjà adopté, comme la Région Bretagne dont l’adresse internet est à présent www.bretagne.bzh et sa déclinaison en breton www.breizh.bzh. Les adresses e-mail des 83 conseillers régionaux et des 3 900 agents du Conseil régional s’affichent de la même manière en .bzh. Trois lettres pour une Bretagne moderne et innovante Avec le .bzh, la Bretagne prend place parmi les territoires innovants en Europe (Paris, Alsace, Pays de Galles, Londres, Berlin, …) et dans le monde (Tokyo, Québec, New York, …) qui se construisent une  image moderne […]

Le .BZH, quel intérêt pour les collectivités ?

Le .bzh est un merveilleux outil de marketing territorial. Il offre de nombreuses opportunités aux collectivités. La première étant sans doute de valoriser son implantation géographique. En communiquant avec un .bzh, vous envoyez à vos publics un premier message sur votre localisation géographique avant même que votre site web n’ait été visité. Utiliser un .bzh pour son site internet peut être, entre autres, un atout précieux pour la communication touristique de la commune en se rattachant à un imaginaire commun lié à la Bretagne. En effet, avant de choisir un lieu précis de séjour, les touristes recherchent d’abord une destination et le .bzh est un indicateur pertinent. C’est, à une […]

« Un doare kehentiñ ne c’haller ket ober heptañ eo internet hiziv an deiz », eme Patricia Cousin, maerez Pleveleg

Pleveleg zo ur gumun vihan war ar maez en Il-ha-Gwilen. E miz Kerzu e oa bet lakaet he lec’hienn internet nevez enlinenn gant an ti-kêr. Setu a oa un digarez evit cheñch ivez anv an domani. Pemp miz zo e teu ar gumun war wel gant "pleumeleuc.bzh". Patricia Cousin, maerez  Pleveleg, a gomz en-dro eus ar pezh en doa broudet anezhi, hag he skipailh, d’ober gant ar.BZH, hag ivez eus penaos e oa bet lakaet al lec’hienn war-sav. Pennad-kaoz.