L'ASSOCIATION
COMPTE À CE JOUR :
21540 SOUTIENS
Drapeau Breton Drapeau Anglais

Qu’est-ce qu’une extension ?

Toutes les versions de cet article : [brezhoneg] [English] [français]

Les bases

Pour faire simple, l’extension du nom de domaine est la partie la plus à droite. Elle permet de connaître la nature du nom de domaine.

• Elle peut être générique et n’avoir en conséquence aucun rapport avec une zone géographique. C’est le cas du .com, du .net ou du .org

• Elle peut être rattachée à un pays. C’est le cas du .fr pour la France ou .es pour l’Espagne. Il en existe des centaines.

Aujourd’hui il existe d’autres formes d’extensions, comme le .cat pour la Catalogne, .info pour les sites d’information.

Les nouvelles extensions

Chaque année de nouvelles extensions sont créées. Au départ, prévoyant l’engorgement du ".com", de nombreuses personnes ont proposé dès 1997 de créer d’autres extensions qui ne dépendraient d’aucun pays (on les appelle les "gTLDs"). Ces créations sont du ressort de l’ICANN.

Pour ou contre la création de nouvelles extensions ?

La création de nouvelles extensions suscitent bien souvent l’intérêt ou la méfiance. Certains craignent voir de nouvelles extensions apparaître au risque de se faire "squatter" leurs marques. Les autres y voient au contraire une manière de vendre encore plus de noms de domaine.

Enfin la variété des extensions permet aux internautes d’avoir le choix entre une extension générique ou géographique nationale (et à terme régionale).

La mise en place de règles précises est le meilleur rempart aux abus.

Qui crée les extensions ?

L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) est une organisation à but non lucratif qui a pour rôle de gérer le système de nom de domaine (de type .com, .org ou .net) et les codes nationaux (de type .fr pour la France, .uk pour le Royaume-Uni, etc).

L’ICANN a pour mission d’assurer une représentation globale des communautés Internet au niveau mondial. En ce sens, les demandes de création de nom de domaine se font par consensus.

Qui gère les extensions ?

L’administration de chaque extension locale a été confiée à une structure dépendant du pays de l’extension. Ainsi, en France, c’est l’AFNIC qui a la responsabilité de tous les noms de domaine s’achevant par ".fr".

Les extensions régionales et culturelles

Des extensions régionales et culturelles existent depuis quelques années. La demande de création du .bzh n’est donc pas fantaisiste.

La Catalogne est la première région européenne à disposer de son extension .cat depuis début 2006. Il est dédié à la langue et la culture catalane. En ce sens, il ne s’agit pas d’une extension régionale au sens strict mais d’une extension culturelle.

Les départements et territoires d’outre-mer disposent aussi de leurs propres extensions. .gp pour la Guadeloupe, .mq pour la Martinique et .re pour la Réunion. Il en existe d’autres.

Bientôt seront probablement délivrés les extensions pour les villes : .berlin, .tokyo, .nyc pour New-York et .london pour Londres.

Alors pour quand le .bzh pour la Bretagne, sa langue et sa culture ? Signez la pétition !